Le Jeune intermittent

Le jeune intermittent est une méthode qui permet d’alléger son alimentation. En effet, pendant une durée déterminée, on ne consommera aucun aliment.

Ce processus va permettre d’accentuer la détoxification de l’organisme, ce qui va permettre de faire baisser d’une part le taux d’inflammation de l’organisme, d’autre part la digestion sera facilité et les fonctions génératrices et protectrices de l’organisme seront renforcées.

Sur le plan pathologique, le jeune intermittent présente de nombreux bienfaits.

Protection de la fonction hépatique

Le foie filtre 1,7 litre de sang par minute. C’est un organe primordial dans la détoxification du corps.

Le jeûne intermittent favorise la régénération du foie. Ce qui peut permettre de soulager certaines pathologies.

Action anti-inflammatoire

Associé à un régime hypo-toxique, il permet de faire diminuer l'inflammation, au sein de l'organisme.

Activité bénéfique sur le cerveau

La nourriture en excès abîme le corps est donc le cerveau. L’alimentation occidentale, riche en produits sucrés, gras et raffinés est nocive pour la santé physique et mentale. Le jeûne intermittent peut être une solution.

Son action anti-inflammatoire va agir sur l'ensemble de l'organisme, dont le cerveau. Les toxines présentent dans les liquides extra et intracellulaires du cerveau vont être éliminées.

Il peut donc être une stratégie préventive et thérapeutique valable, tant pour les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson…) que pour les troubles psychiques, comme la dépression, la bipolarité, les psychoses et la schizophrénie.

Vieillissement et son effet sur l'organisme

Un apport alimentaire limité ralentit le processus de vieillissement1‌. Ce qui permet de lutter contre un vieillissement prématuré.

Elimination des cellules défectueuses

Les cellules mortes et défectueuses sont éliminées rapidement, lorsqu'une diète est réalisée.


Amélioration du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel étant lié à l’inflammation chronique 2‌, le jeûne intermittent, accompagné d’un régime hypo-toxique, permettent de réduire les symptômes.

Ne pas voir le jeûne comme une nouvelle méthode d’amaigrissement (ce serait une erreur !!) il est conseillé pour mettre l’organisme au repos, afin de préserver au mieux notre santé !

Ne jamais faire un jeûne intermittent, sans l’avis d’un professionnel de santé.

En effet, le jeûne intermittent doit être adapté, en fonction de l’état de santé de chacun. La restriction calorique peut varier. Cependant, il n'est pas recommandé de jeûner dans le cas pour des femmes enceintes. En effet, il est contre-indiqué pendant la grossesse.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout